Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2010 6 24 /04 /avril /2010 16:43

petite-brodeuse-anim-e.gifPour commencer, je vais en rassurer certaines: toutes celles qui, comme moi, se sont mises au point de croix en se disant: "Ca, au moins, je vais y arriver". Parceque la broderie traditionnelle, c'est bien joli, mais aïe, aïe, aïe!

 

Et bien figurez-vous que celles qui ont pensé cela se sont privées pendant peut-être longtemps d'un passe-temps:

 

1) Qui offre plus de possibilités d'utilisation que le point de croix (vous n'en avez pas assez d'encadrer/laisser dormir dans un tiroir une grande partie de vos ouvrages?)

 

2) Qui n'est pas plus compliqué que le XXX (et même parfois plus simple, parce que tout redéfaire à cause d'une croix manquante ou en trop... et toujours à au moins une heure de travail plus haut!...)

 

3) Qui avance beaucoup plus vite que le XXX. (Et oui!)

 

4) Qui, au lieu de vous faire acheter des kilomètres de toile Aïda, des tonnes de torchons, bavoirs et autres supports spéciaux à prix d'or, vous permet de recycler vos vieux draps,  de réveiller vos jeans défraichis, de décorer en un tourne-main une serviette, une housse d'oreiller ou de couette toute simple. Rien qu'une bordure en points ultra-basiques, brodés en un temps record, suffit parfois!

 

5) Qui vous libère de l'obligation d'obtenir un diagramme: en broderie traditionnelle, c'est "Vive la liberté d'expression!": un dessin vous plait? Il vous suffit de le décalquer et de suivre les lignes, de remplir les espaces, de décorer comme bon vous semble!

 

6) Qui vous permet surtout de passer joyeusement d'une activité à une autre, en alternant les petites croix et la broderie traditionnelle,  histoire de ne pas finir par s'ennuyer. Faites comme moi: passez d'une activité à l'autre en ayant un

ouvrage de l'un et un ouvrage de l'autre en cours!

 

paybxmja.gif

 

Vont suivrent, article par article (et au rythme qui me sera possible) des explications grâce auxquelles j'espère vous entrainer dans la danse! Concernant la broderie Glazig, qui est une broderie bretonne, ce que je peux vous dire est qu'une bonne partie se brode avec des points basiques, ces points communs à toutes les brodeuses du monde comme, par exemple, le point de chaînette ou de feston (les explications viendront pour les débutantes, comme je l'étais). Pour les points typiquement bretons, il va falloir que je trouve le moyen de vous les dessiner. C'est plus simple à broder qu'à expliquer...Je n'ai pas appris les points les plus compliqués et ne sais pas si je le ferai en autodidacte. Possible. Mais commençons déjà par le début:

 

Mon matériel de base:

 

- Un morceau de tissu pas trop fin, mais pas trop épais non plus. J'ai trouvé le travail facile sur des serviettes de table. Lorsqu'il s'agit de broderie Glazig utilisée sur les costumes, on utilise une double couche: tissu moiré bati sur drap de laine.A moins que vous désiriez vous lancer directement dans la confection de costumes bretons (non lavables!), je ne vous le conseille pas...

 

- N'importe quel motif qui vous plait pour la broderie "normale" ou un motif "spécial glazik" pour la broderie... glazik, bien entendu.

 

- Du papier calque et un crayon gras.  Ceci pour la méthode économique: comme à l'école, vous devrez décalquer et retracer votre motif sur l'envers du calque avant de l'appliquer sur le tissu. Vous devrez le dessiner une 3ème fois. En général, le résultat est approximatif, puisque le crayon n'aura pas correctement marqué le tissu.

Méthode beaucoup plus simple et fiable: le voile intissé (Bohin). Les 3 feuilles, accompagnées du feutre marqueur lavable à l'eau, coutent un peu moins que 10 euros et sont réutilisables. C'est magique! On décalque, on pose dans le même sens sur le tissu et on repasse sur les traits. Ca sèche immédiatement et on peut broder. Une fois fini, on passe le tissu brodé sous l'eau et les marques disparaissent dans la seconde!

 

- Le fil: pour les costumes Glazik, on utilise du fil de soie perlée. Le rendu est magnifique, mais ce n'est ni la méthode, ni le matériel les plus aisés pour vous lancer.

C'est ce que j'ai utilisé pour ma pièce d'étude:  Cours de broderie image 1  fil de soie sur tissu moiré et drap de laine.

Par contre, autant vous prévenir: ce fil est particulièrement délicat et il s'effiloche très facilement!  On doit utiliser des aiguilles avec un chas minuscule, pour éviter que le fil ne s'abime. Et... il s'abime quand-même! De plus, cette combinaison de matériaux n'est pas lavable: à réserver uniquement pour les pièces décoratives ou les costumes, que l'on se contentera de faire prendre l'air! Si vous vous lancez dans une pièce "brodagumesque", du coton perlé no 8 vous suffira. les brodeuses bretonnes font de même pour nombre de pièces en style glazik. Pour mon motif, j'ai utilisé trois couleurs.

Simple serviette de table en coton                  Brodaglazigum 4              et coton perlé no 8 - DMC ou Ispe (moins onéreux que DMC, mais ne passant pas à l'eau de javel. Le chlore étant très nocif pour l'environnement, ça tombe bien!)

 

Voilà. Une fois que vous aurez tout ça et que vous serez armées d'une aiguille à broder à bout pointu (j'avais du no 7 sous la main et j'ai trouvé un peu épais), on pourra commencer... Enfin, si vous en avez envie. Le mieux serait de me le dire en commentaire. Si Francine, Josie et Pivoine sont les seules volontaires, je m'arrangerai avec elles par mail, téléphone et "en life". Non pas que je veuille m'éviter du travail par paresse, mais mes journées sont toujours aussi échevelées. Le temps et l'énergie manquent toujours autant. Dans tous les cas, vous devrez donc rester patient(e)s!

Partager cet article

Repost 0
Published by Brodagum
commenter cet article

commentaires

lucette 27/01/2015 11:59

bonjour
je souhaiterai m'initier à la broderie bretonne, mais je suis un peu en retard, donnez-vous toujours vos conseils, je serais intéressée
en vous remerciant cordialement lucette

michèle 14/05/2013 11:33

Bonjour,
je suis brodeuse dans l'âme, je fais du richelieu de l'hardanger du blacwork, points suisse,des jours etc... et je voudrais m'essayer à la broderie glazig qui m'attire enormément, serait-il
possible d'obtenir de votre part quelques explications des points employés pour cette broderie Je vous en remercie par avance Michèle

Fil de soie 29/01/2013 07:10

Bonjour
Je viens de découvrir la broderie bretonne. Au Québec, où j'habite on n'en voit pas et c'est normal. J'ai été éblouie par ces broderies aux couleurs vives et attirantes. Peut-être est-il trop tard
pour participer à votre initiation au Glazig mais si c'est possible j'aimerais bien y participer.

Merci

Fil de soie

Jacquie Luzier 02/10/2010 17:29


Bravo pour vos explications. J'anime un club de broderie et je voudrai les initier à la broderie Glazig. J'ai donc acheté la boîte (un peu chère) mais en définitive, peu d'explications...je ne
comprends pas tout. On dit de mettre du drap sous le tissu de lin ou éventuellement le satin ou la moire. dans le kit, ils brodent les deux en même temps, et parfois on dit qu'il ne faut prendre
que le dessus ! je suis perdue et de plus, il faut que j'explique cela à &9 "ados" de 65 à 80 ans... ouille ! ouille ! auriez vous plus de détails à me donner. Merci d'avance, vous me
sauveriez. J'ai acheté aussi le bouquin d'Hélène Cario "Broderies en Bretagne" qui est une mine de trésors, mais je suis tout de même "paumée...
Merci d'avance d'avoir pris le temps de me lire et peut-être aurais-je la chance d'une réponse.

micalement,

Jacquie


clemblanche 26/04/2010 09:16


Bonjour,

Je suis partante, j'ai toujours rêvée d'en faire, mais toute seule, je n'osais pas. Donc oui!!!
amicalement